Vous êtes ici

Vue du Pavillon Daviel

C'est sur le parvis de l'Hôtel Daviel, ancien Palais de Justice, que la guillotine se dressait, attendant ses condamnés.
Jacques Daviel, dont le nom est lié à l'opération de la cataracte, s'établit à Marseille afin de combler les vides laissés par le fléau de la peste de 1720. Il fait alors construire l’hôtel par les frères Gérard, de 1743 à 1747, sur le même emplacement que le précédent.

Le bâtiment fut construit avec la célèbre pierre rose des carrières de la Couronne, un village voisin de la Côte Bleue, qui a servi à de nombreuses constructions historiques.
L'étage noble est orné d'un superbe balcon en ferronnerie aux panneaux dits « à la marguerite ». Il est dû au sculpteur Verdiguier. Ces sculptures représentent : la Justice personnifiée au travers d'une main, la torche de Thémis, les armes du roi (angelots que la Révolution endommagea) et l'écusson de Marseille, tenus par des enfants.

Le Pavillon Daviel est relié aux Pavillons Bargemon et à l'Espace Bargemon par le sous-sol. Il abrite des bureaux de la municipalité.

Ce bâtiment a été classé partiellement monument historique en 1945.


Le Pavillon Daviel – Place Daviel – 13002 Marseille

 

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet